L’audit comptable et l’audit financier d’une entreprise

L’audit comptable et l’audit financier d’une entreprise

Par définition, l’audit financier et comptable est une étude des états financiers d’une entreprise. Le but est de vérifier leurs dispositions à refléter l’image fidèle de l’entreprise y compris la régularité, la sincérité et la conformité.

etats-financiers.jpg

L’étude des états financiers est l’apanage d’un professionnel et dispose d’une forme moderne de contrôle des comptes, de vérification, d’inspection qui peut apporter une dimension critique. L’audit peut être externe ou interne.  

Comment mener un audit financier interne ?

Un audit financier interne est une mission de contrôle et de gestion des risques, y compris les risques financiers à l’intérieur du groupe où l’auditeur est rattaché. L’audit financier s’adresse à toutes les problématiques de l’entreprise, à savoir les problèmes financiers, commerciaux, informatiques, fiscaux, etc. Pour mener un audit financier, l’auditeur interne intervient constamment pour contrôler les comptes de l’entreprise. Pour ce faire, tous les documents susceptibles de fournir des informations nécessaires sont examinés. Tous les dirigeants touchés par les affaires financières de l’entreprise contribuent et aident l’auditeur à formuler des recommandations. L’auditeur interne est évidemment un salarié de l’entreprise.

L’audit financier comme contrôle des opérations

L’objectif de l’audit financier est de garantir la fiabilité des résultats auprès des partenaires techniques, sociaux  et financiers de l’entreprise, et surtout auprès de l’administration générale, notamment l’administration fiscale. Il paraît que l’audit financier relève du conseil aux activités comptables et financières, au même titre que le contrôle de gestion.

audit-financier.jpg

Mais la différence est que l’audit interne cherche et fournit plus de précision sur demande précise de la hiérarchie administrative au sein de l’entreprise. Durant le troisième trimestre de l’année civile et les deux premiers trimestres de l’année n-1, l’auditeur est ordonné à effectuer les interventions préliminaires, puis il certifie les comptes durant le premier trimestre de l’année « n » en cours. En quelques sortes, l’auditeur contribue au contrôle des opérations afin que le staff puisse rectifier éventuellement les stratégies de l’entreprise afin d’améliorer les relations d’affaires avec les partenaires. Parfois, l’auditeur, outre sa fonction d’audit financier,  est appelé à accompagner les directions et services opérationnels dans la mise en place de nouvelles procédures.

Author: Jeremy Bourgeois

Share This Post On